Merci

Comme cadeau, le confinement m’a laissé un peu de temps pour me balader sur les sentiers de randonnée. Cela m’a permis d’admirer, une fois encore, cette région superbe qui m’a hébergé pendant 16 ans. Il me faut, aujourd’hui, partir. Beaucoup me demande si j’étais obligé d’accepter. Il y a 23 ans, au jour de mon ordination, je me suis engagé à servir le Seigneur là où Il m’appellerait. À cette époque, je ne savais pas si ce lieu s’appellerait Dinant, La Roche, Arlon ou … J’ai donc fait confiance et ne peut, aujourd’hui, que rendre grâce. En effet, c’est en répondant ‘oui’ à l’appel de mon évêque que j’ai eu la chance (ou plutôt la grâce) de me retrouver au milieu de vous, d’apprendre à vous connaître et surtout à vous apprécier et, osons le gros mot, à vous aimer. Il n’est pas possible d’être pasteur de communautés sans aimer les gens vers lesquels on est envoyé. Et c’est là un bien grand bonheur !

 

Si nos beaux paysages resteront gravés dans mes souvenirs, ce sont surtout nos rencontres, nos conversations, nos moments partagés que je retiendrai. Je les emporte comme un trésor d’expérience humaine d’une richesse extraordinaire.

 

Merci de m’avoir offert l’hospitalité dont l’ardennais use à souhait et toujours avec beaucoup de simplicité et de bonne humeur. Quelles que soient les convictions des uns et des autres, j’ai toujours trouvé un accueil chaleureux auprès de ceux dont je croisais la route.

 

Merci aux chrétiens qui s’engagent pour que leurs communautés soient vivantes, des lieux authentiques où la foi est, non seulement, célébrée mais, plus encore, vécue dans le souci mutuel. Pendant toutes ces années, j’ai été témoin de la disponibilité généreuse de beaucoup tant dans la vie paroissiale qu’associative.

 

Demain, de nouvelles pages s’écriront, de beaux projets se réaliseront, des initiatives nouvelles surgiront pour le bien de tous. Et je men réjouis. Je fais toute confiance à l’abbé Auguste Moanda, mon successeur. Homme à l’expérience solide, il saura guider les communautés de l’Unité Pastorale ‘Cœur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe’, admirablement secondé par l’abbé Raphaël Kwasi connu de tous. Par ailleurs, en tandem avec l’abbé Guillermo Perez Sanchez d’Houffalize, il portera la destinée d’un doyenné aux frontières élargies appelé désormais ‘Nord-Ardenne’.

 

Mais les prêtres ne sont là que pour vous. C’est avec vous que le Royaume grandira en cette belle terre de labeur et de loisirs, de convivialité et de service. Tous mes encouragements vont aux équipes qui se dépensent sans compter dans la vigne du Seigneur. Tenez bon et persévérez, la mission en vaut la peine.

 

L’abbé Roger Maldague se joint à moi pour exprimer à tous notre plus vive gratitude. Notre prière vous accompagne et sachez que la porte du presbytère d’Arlon St-Martin sera toujours ouverte pour vous accueillir.

 

Abbé Pascal ROGER