Chrétiens des deux Ourthes

La Roche-en-Ardenne – Rendeux – Tenneville (Belgique)

Bulletins mensuels

Bulletin paroissial de l’UP ‘Cœur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe’

Bulletin paroissial de l’UP ‘Rendeux-St Thibaut’

Bulletin paroissial de l’UP ‘Champlon-Tenneville’

ÉDITO DU MOIS

Tous droits réservés

Rentrée et résolutions

Si la rentrée sonne le retour à un rythme de vie plus habituel, elle augure aussi de la nouveauté : tel enfant entre à l’école, tel autre passe au degré supérieur, celui-ci change d’établissement, celui-là termine sa scolarité et entre dans la vie active. Tout cela est lourd d’inconnues mais aussi de promesses. Pour les parents, « rentrée » peut rimer avec changements : « Deux ans et demi, le voilà déjà à l’école, que le temps passe vite ! » « Il est à l’université et on ne l’a pas vu grandir ! » « Comme la maison est vide tout à coup ! » Ces étapes sont bien normales et ouvrent sur un avenir prometteur.

Si pour beaucoup, la rentrée marque le début de quelque chose, elle peut aussi nous donner l’occasion de prendre quelques bonnes résolutions. En ce mois de septembre, les évêques de Belgique en union avec tous les dignitaires chrétiens de par le monde, nous invitent à vivre une « Saison de la Création ». Un temps privilégié pour faire le point sur le soin que nous apportons à notre « Maison commune ». Cette expression du pape François « Maison commune » désigne tant la Terre que tous les êtres vivants qu’elle héberge et, particulièrement, les êtres humains. Le pape veut insister sur l’importance de prendre au sérieux les appels des scientifiques quant aux dangers qu’encourt le monde vivant sur cette planète en raison du réchauffement climatique. Il appelle à des changements de comportement qui, non seulement, préserveront une Terre habitable pour tous mais permettront une nouvelle solidarité entre les humains assurant à chacun un avenir digne. Il exhorte à écouter « le cri de la terre, notre mère et notre sœur, et des plus pauvres parmi ceux qui l’habitent ». Il s’agit d’une véritable conversion qui implique un nouvel enracinement spirituel capable de nous aider à nous décentrer de nous-mêmes, de notre petit confort et de nos habitudes pour nous ouvrir aux autres par un mode de vie plus sobre. Reconnaissez que l’enjeu est de taille ; il nous concerne au premier titre ainsi que l’avenir de nos enfants.

Avec la rentrée, vient le temps de penser à l’éveil spirituel des enfants ? S’il leur faut une tête bien remplie et un corps sain, il importe également de prendre soin de leur intériorité. Pour aider les parents dans cette mission, la catéchèse va reprendre ses activités. Certains diront que c’est trop lourd au regard des exigences de la vie de famille d’aujourd’hui. Précisément, la catéchèse ‘nouvelle formule’ propose un itinéraire à la fois moins exigeant pour les familles, plus riche pour les enfants et plus diversifié. Alors que, par le passé, la préparation aux sacrements nécessitait des rencontres hebdomadaires pendant 3 ans, le parcours actuel est beaucoup plus léger mais, tel un chemin de croissance, il se veut continu. Il débute dès la 1ère primaire par 5 rencontres d’éveil à la foi et puis se poursuit au rythme de l’enfant en proposant 7 rencontres annuelles jusqu’en 5ème primaire. Cette nouvelle formule a maints avantages : elle est plus souple pour l’organisation intrafamiliale, plus adaptée aux évolutions de l’enfant et plus diversifiée dans sa pédagogie. Pour celui qui n’aurait pas commencé en première primaire, rien n’est perdu ; des adaptations lui seront proposées pour lui permettre de rejoindre ce chemin merveilleux de découverte.
Bonne rentrée en famille, belle saison de la création !

Abbé Pascal ROGER

%d blogueurs aiment cette page :