Chrétiens des deux Ourthes

La Roche-en-Ardenne – Rendeux – Tenneville (Belgique)

Bulletins mensuels

Unité Pastorale ‘Cœur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe’ (La Roche)

Unité Pastorale ‘Rendeux – Saint-Thibaut’

Unité Pastorale ‘Champlon-Tenneville’

Éditorial du mois       

Peuple qui marchait dans la longue nuit, le jour va bientôt se lever

L’année 2020 a été comme une longue nuit bien sombre, en particulier à cause du COVID19. C’est un virus qui provoque la souffrance, la mort, la crise économique mais aussi le bouleversement de nos manières de vivre avec la succession de confinements, la privation de célébrations, de relations ou de déplacements. Pendant cette année qui s’achève, nous avons marché dans la longue nuit et nous espérons que le jour va bientôt se lever.

La période de l’Avent qui nous prépare à la fête Noël, a été une occasion favorable pour nous mettre en question, individuellement et collectivement : notre monde est dans la nuit à cause aussi de certaines de nos manières de faire et de vivre. Notre surconsommation par exemple met à l’épreuve notre monde qui est pourtant limité.

Le Prophète Jean-Baptiste, un des témoins privilégiés de ce temps de l’Avent, nous aide à mieux nous préparer à la venue du Sauveur. « Que devons-nous faire ? » lui demandent les foules. Jean-Baptiste va leur parler de partage et de conversion.

La conversion, c’est se tourner vers Celui qui vient vers nous et qui enlève le péché du monde. C’est se tourner vers celui qui est la Lumière du monde qui vient chasser les ténèbres de notre vie.

Nous reconnaissons que la situation actuelle du monde nous dépasse, mais chacun de nous peut accueillir la lumière de l’amour de Dieu au plus profond de soi. Et ce sont ces lumières des cœurs qui peuvent éclairer le monde d’aujourd’hui.

Le COVID19 n’aura pas le dernier mot, il finira par être maîtrisé. Mais il y a d’autres nuits qui risquent de s’abattre sur nous si nous oublions la fraternité avec les humains et avec toute la Création. Le Pape François nous le rappelle régulièrement dans son enseignement.

À l’aube de la nouvelle année 2021, prenons la résolution d’être des femmes et des hommes de bien et de lumière. Guidés par notre Foi en Dieu, nous saurons éclairer les chemins de ce monde.

Joyeux Noël et heureuse année 2021 !

l’Abbé Auguste Moanda

 

 

%d blogueurs aiment cette page :